20 nov 13 – 4 mars 14 : la rétrogradation de Vénus vous concerne-t-elle ?

Rétrogradations de Vénus

4 dates :

20 novembre 2013 : Vénus passe une première fois à 13° du Capricorne ;

21 décembre : Vénus “stationne” (vu de la terre) à  28° du même signe ;

31 janvier 2014 : Station “directe” à 13° du Capricorne, écho et dénouement du premier passage ;

4 mars : Vénus repasse à 28° du Capricorne, apportant la conclusion de la question soulevée dix semaines plus tôt.

La première tranche (20/11-21/12) pose la problématique, la seconde (21/12-31/1) la fait maturer,  la dernière (31/1-4/3) permet la conclusion, le passage à l’acte, ou l’intégration du changement.

(L’image ci-dessus provient de wikisource).

Sont concernés en priorité ceux dont le thème présente un point sensible (Soleil, Lune, Ascendant et Milieu-du-Ciel notamment) entre 13 et 29° du Capricorne et des autres signes cardinaux, et particulièrement autour de ces degrés. A un degré moindre, ceux dont le thème indique une prédominance du Taureau, de la Balance ou de Vénus. Ces personnes vivront une accélération dans leur vie, notamment dans les domaines vénusiens : les amours, la fécondité (biologique ou artistique), la maison, l’argent, le confort, la sensualité, le plaisir… L’accélération prendra la tournure indiquée par le thème natal, mais on peut d’ores et déjà dire, étant donné le contexte planétaire (Vénus conjoint Pluton carré Uranus opposé Jupiter) qu’il s’agira d’un changement important.

Deux cas particuliers :

- D’une part, pour ceux concernés par la tranche entre 13° et 24° du Capricorne, du Scorpion et des autres signes féminins, Saturne sera un solide garde-fou et invitera à exploiter le changement dans un sens de (re)construction durable. Ces personnes seront tout autant dans une disposition de simplification générale de leur existence (libération, allègement matériel, ordre, tri) que dans une volonté de renouveau. Plus précisément, les alentours des dates suivantes seront à exploiter :

23 nov (15-17°) ; concerne particulièrement les Scorpion nés autour du 9 et les Capricorne nés autour du 7 ;

11 janvier (20-22°) ; concerne particulièrement les Scorpion nés autour du 14 et les Capricorne nés autour du 12 ;

25 février (22°-24°) ; concerne particulièrement les Scorpion nés autour du 16 et les Capricorne nés autour du 14.

- D’autre part, la fin des signes cardinaux (après 26°), qui ne sera pas (encore !) concernée par le carré céleste Uranus/Pluton, bénéficiera d’un climat plus paisible. Globalement, leurs sentiments, émotions et désirs seront exacerbés en décembre, en attente d’un dénouement qui devrait se présenter début mars, à la fin de la rétrogradation, dans un climat de grande intensité (ou tension) émotionnelle et affective (Vénus carré Mars).

La prochaine rétrogradation de Vénus aura lieu en 2015, dans les deux derniers décans du Lion. La précédente a eu lieu en Gémeaux, au printemps et au début de l’été 2012.

Terminons par l’introduction au prochain article sur les rétrogradations (à paraître avant Noël) de Mars : il est intéressant de noter que les deux rétrogradations s’imbriquent l’une dans l’autre, résonnent entre elles, ce qui va bien sûr amplifier de façon remarquable “l’effet Vénus”. En effet, aux 4 dates citées ci-dessus, il faut ajouter les suivantes :

5 janvier : Mars à 13° de la Balance (signe cardinal en résonance avec le Capricorne) va réveiller le premier passage de Vénus du 20/11/13 et annonce celui du 31/1/14 pour les natifs concernés ; concerne le second décan des signes cardinaux.

2 mars : Mars stationne à 27° de la Balance, réveillant les passages de Vénus en Capricorne du 21/12 ; se produisant quasi-simultanément au retour de Vénus du 4/3/13, il annonce un cap important pour la fin des signes cardinaux.

20 avril : Mars rétrograde jusqu’à 13° de la Balance, faisant écho à son premier passage le 5 janvier)

17 juin : Retour direct à 13° de la Balance : conclusion d’un processus engagé le 20/11 (les  5 et 31 janvier, puis 20 avril étant les dates intermédiaires importantes).

Conclusion

5 mois assez décisifs (à moduler selon chaque cas) pour le collectif en général et les deux derniers décans des signes cardinaux en particulier, qui passent un cap : ce qui était potentiel ou virtuel peut maintenant se manifester – y compris les séparations, l’heure n’étant guère aux compromis…!

Commentaires bienvenus !